Livre Numérique « Les Passagers du Temps »

Le livre numérique « Les Passagers du Temps » est à présent en vente sur :

btn_availableontheappstoreAmazonkoboCelui-ci a été réalisé en auto-édition, il peut être sur téléchargé et lu sur kindle, tablette, ipad, iphone, ipad touch ordinateur… !!! Au prix de : 5,49 euros.

Partir en bateau, voyager autour du monde, est une idée qui a effleuré plus d’un esprit. Cependant le réaliser est une autre histoire… C’est à bord d’un voilier de 11 mètres, en autonomie quasi complète, que nous nous lançons à l’assaut de nouveaux rivages.

Au fil de l’eau, rêves et réalités se rencontrent, s’entrechoquent, parfois violemment. Cependant, la magie de la découverte nous porte au seuil d’autres terres, d’autres cultures, d’autres relations qui nous permettent de renouer avec un essentiel. Le voyage, c’est contempler la beauté du monde. C’est aussi, accepter d’aller vers l’inconnu, d’abandonner ses habitudes, ses réserves, ses peurs… C’est s’ouvrir à une autre existence, à une nouvelle conscience avec davantage de respect de soi et du monde…

Voici un récit chargé de découvertes pétillantes qui se lit comme un roman.

P1150222

Sabrina CANDAU

P1190560Je suis née aux 2 Alpes. Suite à de nombreuses années de compétition à ski à haut niveau, je passe mon brevet d’état ski et voile, ainsi qu’un diplôme en Sophrologie. L’enseignement est au cœur de mes occupations. Ma passion pour la peinture et le voyage viennent aussi, colorer ma vie. Après quelques années d’exposition de mes toiles, et de nombreux voyages, je lâche mes pinceaux pour partir en voilier à la découverte des océans et d’autres continents. L’écriture vient alors, remplacer la peinture. Elle me permet ainsi de continuer à exprimer les couleurs et la magie de la vie.

Marco DELATTRE ( mon partenaire)

P1140765Né à Calais. Depuis son plus jeune âge il passe sa vie en contact avec la mer et sur sa planche à voile. Il pratique durant plusieurs années, la compétition de windsurf de vague à haut niveau aux 4 coins du globe. Il s’oriente ensuite vers la voile et passe ses diplômes de skipper de Yatch master océan.Il a également à son acquis : un brevet d’état ski, un BNSSA.

TIDOUDOU

IMG_2759Voilier First 35 des années 1980. Equipé : de panneaux solaires nous permettant une autonomie complète au niveau énergétique et d’un pilote à vent.

A son bord nous avons parcouru 14 000 milles, soit 30 000 km ces 4 dernières années. Nous avons traversé la Méditerranée, l’Atlantique, la mer des Caraïbes, le Pacifique. P1160129

Nous sommes actuellement en Polynésie et notre route se poursuit vers l’Ouest…

P1170891

ÉCOLOGIQUE MALGRÉ SOI

P1190130

N’utiliser que le vent et des voiles pour se déplacer, un pilote à vent pour maintenir le cap, des panneaux solaires pour nos besoins énergétiques, une bâche en plastique pour récupérer l’eau de pluie (lorsque celle-ci vient à manquer), pêcher, cueillir, faire son pain : pour manger…brûler ses déchets, laver son linge dans un ruisseau ou lavoir, se laver dans l’eau de mer et n’utiliser que la valeur d’un verre d’eau douce pour le rinçage….

Tout cela permet sans aucun doute, de prendre conscience de l’essentiel et de la valeur de chaque chose. Ce mode de vie s’impose de lui même lorsque les moyens sont réduits et que l’on désire découvrir des lieux sauvages en dehors des sentiers battus.

Il ne s’agit pas d’un refus du progrès ( car nous l’utilisons aussi) mais d’un mode de fonctionnement qui découle naturellement. Nous apprécions d’autant plus le confort qu’il se fait rare. Nous accueillons avec plaisir la nouvelle technologie à bord qui nous permet par exemple : de produire notre électricité avec des panneaux solaires dernière génération, de naviguer avec un GPS, un AIS, un téléphone iridium pour les données météorologiques…

Cependant, mieux vaut ne pas se reposer entièrement sur elles, car les défaillances existent ( ce qui nous est déjà arrivé) ; aussi mieux vaut, apprendre à utiliser un bon vieux sextant et ne compter que sur soi même !

P1090128

Là, est certainement la plus grande des richesses : savoir être autonome quoiqu’il arrive… ou quand faire se peut, développer l’entre aide, la coopération au sein de l’équipage ou avec d’autres navigateurs ou avec la population locale… La navigation nous ouvre à cette dimension ou tout au moins à en prendre conscience.

P1200579

Cette terre, ces océans, ces éléments qui nous portent et nous nourrissent, sont aussi la source des plus grands émerveillements. Ils nous permettent de découvrir toute l’intelligence, l’interdépendance et la beauté de cette création. Avoir accès à cela est un privilège générant gratitude et respect.

Partager notre petite expérience, nous semble le moindre que nous puissions faire !